Lettre au Recteur de l’ACADEMIE DE STRASBOURG sur l’immersion complète (SANS REPONSE)

Madame la Rectrice,

Je me permets de vous suggérer de lancer en Alsace la première classe maternelle en immersion complète en dialecte (Elsasseditsch) en Alsace. Une telle immersion serait de nature à renforcer la qualité du bilinguisme français-allemand au CP et, à terme, éviter le taux de désaffection au collège. Le passage au dialecte permettrait aussi de trouver des maîtres – qui ne sont pas à l’aise en Hochdeutsch – mais seraient encouragés par une expérience d’immersion en dialecte.

Permettez-moi, d’attirer votre attention sur un rapport de l’ONU (publié sous l’égide du Conseil économique et social le 7 mars 2005) qui montre que la qualité de l’enseignement à la fin du primaire est proportionnelle au niveau d’immersion en langue minoritaire. C’est fort de ce constat que les 488 écoles françaises de l’étranger s’appuient sur une immersion à 90% en français en maternelle.

Permettez-moi aussi de souligner que 400 000 élèves suivent actuellement une éducation primaire en Suisse alémanique qui s’appuie sur une immersion totale en dialecte en maternelle. Il en est de même au Luxembourg où tous les enfants, dont 50% sont d’origine étrangère en 2016, entament le cycle scolaire par une immersion en dialecte.

Le FILAL est une initiative des Alsaciens de l’étranger dont l’idée est née dans la Petite Alsace du Texas. Sachez que nous serions heureux d’offrir une prime d’un montant à convenir avec vous aux premiers professeurs d’école volontaires pour une telle expérience d’immersion complète en maternelle.

Plus de 10 000 élèves, dans près de 30 départements français, suivent actuellement un enseignement bilingue basée sur une immersion complète en langue régionale en maternelle. L’Education nationale a passé ce cap à Perpignan avec une maternelle en immersion complete en catalan. Au Pays Basque français, le nombre d’écoles publiques offrant une immersion complète en basque en maternelle passera de 8 à 12  en septembre 2016 .

Je vous remercie d’avance de tout l’intérêt que vous voudrez bien accorder à cette suggestion. Dans l’attente, je vous prie d’agréer, Madame la Rectrice, mes hommages respectueux.

Thierry Kranzer, Président du FILAL
Président de l’Union Alsacienne de New York, Secrétaire général du Comité des associations françaises de New York.

P.S : Un psycholinguiste m’a déclaré un jour qu’il y avait un supplément d’âme dans les langues qui n’avaient pas subi la violence de l’orthographe. C’est cette âme que je vous propose de sauvegarder.

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s