ONU : l’enseignement utilisant essentiellement la langue minoritaire produit des résultats supérieurs à toutes les autres méthodes d’enseignement

ECOSOC

C’est un rapport E/C.19/2005/7 du Conseil économique et social des Nations Unies (ECOSOC) qui le dit :  “L’enseignement bilingue utilisant essentiellement la langue minoritaire comme vecteur produit des résultats supérieurs à toutes les autres méthodes d’enseignement“. Ce rapport du 7 mars 2005 de 21 pages s’appuie sur les travaux de cinq experts qui ont recensé toutes les études et données empiriques à leur disposition dans le monde.

Il démontre que “les modèles éducatifs appliqués aux enfants appartenant à des minorités, qui utilisent essentiellement les langues dominantes ont des conséquences tout à fait négatives au regard des objectifs fixés par les instruments des droits de l’homme et donc au regard du droit à l’éducation“.

Il s’appuie sur des considérations et les résultats de travaux concernant divers domaines : droit international, éducation, linguistique appliquée, psychologie et sociologie.  Ce rapport démontre que l’enseignement dispensé dans la langue nationale dominante est en complète contradiction avec les théories concernant les meilleurs moyens pour atteindre les objectifs que vise une bonne éducation.

Le rapport s’achève par un certain nombre de recommandations. Il recommande, entre autres,  aux gouvernements que tous les programmes d’enseignement pour les enfants et les jeunes autochtones soient fondés sur les résultats des travaux de recherche sérieux menés pendant de nombreuses années, selon lesquels l’enseignement bilingue utilisant essentiellement la langue minoritaire comme vecteur produit des résultats supérieurs à toutes les autres méthodes d’enseignement, s’agissant de l’alphabétisation et de l’acquisition de connaissances en général, et favorise “l’épanouissement de l’enfant et le développement de ses dons et de ses aptitudes mentales et physiques, dans toute la mesure de leurs potentialités”.

Le rapport note aussi que privilégier l’anglais, comme 1ère langue étrangère, aux langues minoritaires est totalement contreproductif.

Avoir accès au rapport cliquez sur ce lien

 

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s