Le chômage recul en Alsace au troisième semestre 2022

Le taux de chômage est stable en France métropolitaine, mais note une légère baisse dans le Grand Est avec un recul de 0,8% en ce troisième trimestre 2022. Les demandeurs d’emploi de catégories A sont en effet moins nombreux d’environ 0,1% par rapport au trimestre précédent. Ce chiffre vient soutenir la baisse du chômage notée dans le Bas-Rhin cette année, un recul de 12,3% par rapport à 2021.

Le taux de chômage en France : une stabilité qui impressionne

Malgré la pandémie mondiale de la COVID-19 qui laissait prévoir une économie française lacérée face au ralentissement de l’activité, la courbe du chômage n’a pas augmenté. En effet, après une année 2020 difficile, jalonnée par des confinements successifs et un nombre important de personnes qui ont basculé vers l’inactivité, le taux de chômage en France a marqué une chute spectaculaire en 2021. Plus de 500 000 demandeurs d’emploi en moins au dernier trimestre précédent et même si la performance ne s’est pas reproduite en 2022, les chiffres restent tout de même positifs.

Selon la dernière étude de l’INSEE parue en août dernier, le chômage au sens du BIT reste quasiment stable à 7,4%. Il a marqué une infime hausse de 0,1% sur tout le territoire (hors Mayotte), ce qui fait qu’il reste inférieur de 0,8% au niveau de chômage avant la crise sanitaire, en fin d’année 2019.

Lire :   Comment organiser un mariage de rêve à Strasbourg (Alsace)

Les demandeurs d’emploi de catégorie A au Bas-Rhin et au Haut-Rhin en baisse

Ce mercredi, Pôle Emploi et la Direction régionale de l’économie, de l’emploi, du travail et des solidarités (Dreets) ont délivré leurs chiffres officiels sur le chômage en région alsacienne et le constat est claire : plus de 30 demandeurs d’emploi de catégorie A au trimestre 2022 par rapport au trimestre précédent. Une diminution de 0,1% est ainsi notable, ce qui est mieux que le niveau moyen national.

À l’échelle de toute la région Grand-Est, la courbe marque une baisse de 0,8% ce trimestre, c.-à-d. environ 1 870 demandeurs de catégorie A en moins. Le Bas-Rhin recule alors de 12,3 %, le Haut-Rhin de 16,1%, pour une moyenne générale de 12,7% dans la région.

Le niveau national des demandeurs d’emploi de catégorie A connaît quant à lui une chute de 11,2%, ce qui en fait une courbe stable, mais moins positive que celles des deux départements du Grand-Est.

En ce qui concerne toutes les catégories A, B et C, le Grand Est marque une diminution de 0,3% par rapport au trimestre dernier, soit plus de 1 300 personnes en moins. Les indicateurs de la baisse de la courbe du chômage sont néanmoins timides, mais annoncent un quatrième semestre positif et une année 2023 dynamique.

Lire :   Grève générale en Alsace, la SNCF accuse encore des perturbations

Related Post

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *