NOS AMBASSADEURS

Les ambassadeurs du FILAL (à Compléter)

General Jacques Paul Klein
Ancien Secrétaire général adjoint des Nations Unies

Jacques_Paul_KLEIN

« En tant que peuple alsacien, nous n’aurons aucun avenir – et l’histoire nous condamnera pour cela – si nous ne préservons pas notre langue, nos traditions, ainsi que notre histoire. Si nos enfants ne peuvent plus parler notre langue, leur univers sera fortement restreint, et ils perdront le contact avec notre riche passé culturel, historique et littéraire. »

Sénateur Henri GOETSCHY
President du Conseil général du Haut-Rhin (1973-1988)

Henri_Goetschy

“Les Basques, les Catalans, les Bretons, les Occitans nous ont montré le chemin. Le bilinguisme à parité est ce qui se fait le mieux.  Mais 20 ans d’expérience et le rapport du 7 mars 2005 du Conseil économique et social des Nations Unies ont démontré la valeur ajoutée de l’immersion complète en langue régionale en maternelle “.


Justin JUNGMAN  

Fondateur de l’Alsatian Club de la Petite Alsace du Texas

jUSTIN jUNGMAN

“Ne faites pas l’erreur de croire qu’une langue peut survivre sans qu’elle soit au centre du système scolaire. L’alsacien était la langue dominante dans notre partie du Texas pendant un siècle, de 1844 à à la Deuxième Guerre mondiale, parce que nous disposions d’école en immersion complète. La pratique a commencé à diminuer avec la fermeture de nos écoles en 1916.  Aujourd’hui je suis le plus jeune locuteur. J’ai 70 ans passé. Il faudra du courage à la grande Alsace pour éviter le sors linguistique de la petite Alsace du Texas”.

Claude VIGEE

claude Vigee

“La maîtrise du dialecte alsacien est une clé merveilleuse pour l’acquisition de la langue allemande au niveau scolaire et universitaire. Museler le dialecte, y renoncer sottement, cette politique de l’autruche revient à s’interdire par la suite la conquête naturelle, et partant plus aisée, de l’espace littéraire et culturelle en Hochdeutsch, dont il n’est pas nécessaire, me semble-t-il de démontrer l’importance à l’échelle de l’Europe et du monde entier. C’est là une vérité d’évidence, il faudrait pour la nier, une mauvaise foi patente.”
In “Claude Vigee, un témoignange alsacien”, éd. Nuée bleue, 2001

Pierre MEYER
Ancien Directeur de la Commission internationale de la Region
Alsace

135

Bravo les acteurs de l’immersion. C’est la première fois que j’entends parler d’une démarche “immersion” pour notre très ancienne langue qui nous permet de lire le traité de Strasbourg et de Verdun 842/843. Ce qui est nouveau aussi pour moi, ce sont les indices liés à l’ouverture d’esprit des jeunes concernés et leur engagement international local ou/et mondial. Félicititaions!

Masterchef Nicolas RIEFFEL

masterchefL´alsacien est le fuel de notre dynamisme. L’élément le plus fort de cette identité qui nous amène à nous dépasser, à nous transcender. Seule l’immersion permettra de sauver ce qui fait notre originalité! Soutenez le FILAL.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s