Après une multitude d’imprévus, le centre culturel franco-allemand ouvre ses portes sur l’île du Rhin

Suite à de nombreux retards liés à la pandémie et de multiples péripéties, le centre culturel franco-allemand, Art’Rhena est inauguré ce samedi 22 octobre. Au côté du président de la Région Grand Est, Jean Rottner, qui a contribué aux financements des travaux.

Un projet franco-allemand qui voit enfin le jour

Art’Rhena est un projet culturel transfrontalier dont la première pierre a été posée en octobre 2018. Près de 4 ans plus tard, suite à une pandémie et à un changement de direction, le centre culturel ouvre ses portes au public.

L’objectif premier de ce projet est le développement touristique et économique sur l’ensemble du territoire de l’île du Rhin, entre la France et l’Allemagne. Avec une ouverture sans précédent sur un bassin de vie de 100 000 habitants, la salle culturelle peut accueillir jusqu’à 400 personnes sur 450 m2 et l’ensemble du bâtiment jouit d’un espace de plus de 2500 m2 au total.

L’Art’Rhena abrite en plus de sa fameuse salle de spectacle un office de tourisme, un pôle transfrontalier, un belvédère et un parvis destiné à recevoir des festivités.

Un lieu pour la culture, mais également pour le partage

Le bâtiment, d’un style moderne a été conçu par le cabinet d’architecte Hugues Klein Architects de manière a épousé les particularités du site. Avec une vue sans précédent sur la Cathédrale de Breisach-am-Rhein et sa position sur un éperon rocheux, l’Art’Rhena s’impose dans le paysage franco-allemand.

Lire :   Gros plan sur la polémique des produits interdits au marché de Noel de Strasbourg

La programmation annuelle n’a pas encore été révélée, mais devrait accueillir des spectacles de théâtre, des concerts, des cirques, des expositions, mais également de la danse et diverses représentations. Jérémy Goltzéné, président de l’Art’Rhena explique que « le but du centre est de proposer une offre culturelle charmante aux familles des environs, dans forcement avoir à aller dans de grande ville comme Colmar ou Mulhouse ».

Durant l’année 2021-2022, la direction du site a néanmoins décidé de réaliser 35 évènements dans certaines salles du centre. Au total, plus de 11 000 visiteurs ont participé aux spectacles, notamment lors du « Sol bémol », un spectacle de cirque proposé en avril par D’irque & Fien qui a séduit à lui seul plus de 5 000 visiteurs.

Une inauguration très attendue

L’inauguration, réservée uniquement aux élus, représente le top départ de l’aboutissement de ce projet. Le bâtiment a été financé par la Région, des fonds européens, la Ville de Breisach et la Com-com’ du Pays Rhin Brisach. De cette collaboration franco-allemande est née le centre et accueille à présent la coopération transfrontalière, le Groupement local des Deux Brisach, le Groupement de coopération, ainsi que la Communauté de communes Pays Rhin-Brisach.

Related Post

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *