La 37e édition du Jazzdor ouvre ses portes du 4 au 18 novembre  

man playing saxophone on stage

Depuis plusieurs décennies, le plus grand festival de jazz européen se tient chaque année dans la ville de Strasbourg et ses alentours. Une fois de plus, le Jazzdor propose 37 concerts répartis du 4 au 18 novembre 2022. Fidèle à sa philosophie, la programmation accueille des stars internationales, mais également des pépites locales.

Vivre le jazz avec un tour du monde

Pour sa nouvelle édition, le festival présente plus de 160 musiciens dans son programme. Au rendez-vous, des artistes venant des États-Unis, d’Allemagne, du Royaume-Uni, de Finlande, du Bénin, de Pologne, du Japon ou encore de Lituanie. Comme l’indique Philippe Ochem, directeur de Jazzdor, « ce pluralisme reflète l’âme du festival : donner aux Strasbourgeois, mais aussi aux Offenbourgeois l’occasion de profiter de concerts inédits et de découvrir des artistes rares. »

Le Jazzdor se déroule dans sept villes, notamment à Strasbourg et à Mulhouse, et se déroule majoritairement à la galerie Apollonia à la Robertsau, et au quartier Tirbunal, dans le Fossé-des-Treize.

Une ambition qui ne cesse d’accroître

Philippe Ochem indique que « cette combinaison de styles et d’univers gravite autour du jazz et provient avant tout d’une forme d’exigence non voilée. Certains concerts présentés sont des créations Jazzdor, tandis que les concerts d’ouverture et de clôture profitent d’artistes en tournée. »

Lire :   Halloween en alsace : les 5 événements incontournables 

Parmi les compositions propres à l’évènement, le directeur du festival est heureux de présenter Lady M, un opéra composé et réalisé par Marc Ducret. Pièce décrite comme « raffinée, cérébrale et sensuelle », elle est jouée dans l’écrin de la Cité de la musique, au côté de Kuu !, un quartet berlinois « provocateur et original. »

Cette année, le guitariste de jazz avant-gardiste, Marc Ducret, sera présent à plusieurs reprises au Jazzdor. Et pour cause, il compte bien accompagner de nombreux artistes et sera également présent le 3 novembre en tant qu’invité à la première du groupe The Killing Popes.

Une ouverture et une clôture qui promet d’être inoubliable

Le concert d’ouverture du Jazzdor festival met en scène le contrebassiste Dave Hollande, le guitariste Lionel Loueke, le saxophoniste Chris Potter ainsi qu’Éric Harland, batteur émérite. Ces artistes ne se sont réunis qu’une seule fois en 2016 et ont choisi le festival pour donner vie une seconde fois à leur formation. Le groupe propose ainsi le 4 novembre des pièces remplies de classicisme et de contemporanéité, le tout dans une enveloppe qui compte bien être funky.

Concernant le concert de clôture du 18 novembre, la générosité est également au rendez-vous avec le groupe Black Lives – from Generation to Generation. Un ensemble unique de 15 musiciens noirs qui proposent une musique aux multiples influences : musique africaine, jazz, funk, jungle, rock…

Lire :   12 artisans strasbourgeois récompensés pour leur engagement en faveur de l’environnement

Related Post

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *